Le gout de l'authentique

Après avoir officié durant de nombreuses aux Trois Petits Cochons, c’est à Temploux, village d’où il est originaire, qu’Alain Dewulf a décidé d'ouvrir, le 9 avril 2014, son nouveau restaurant ZINC

Baptisé Zinc – Alain Dewulf, l’endroit se veut accueillant, convivial et chaleureux, à l’instar du patron et de sa cuisine. Et question cuisine, le moins que l’on puisse dire c’est qu’Alain Dewulf connaît plutôt bien ses classiques. «Chez moi, confie le chef, on n’a rien à cacher. On fait de la cuisine intemporelle et authentique. C’est de la bonne cuisine française qui mise sur la fraîcheur des produits et associe les saveurs aux valeurs sûres de la gastronomie. On sert du cassoulet, du confit de foie gras, des pièces de bœuf en croûte au poivre noir, des tartares de taureau d’Aubrac, etc. Contrairement à certains, en cuisine, je n’aime pas réinventer ce qui a été bien fait au départ par d’autres.»

Disposant d’une vingtaine de places au comptoir, ce qui permet aux clients de voir le chef cuisiner et dresser les assiettes, le nouveau restaurant d’Alain Dewulf devrait faire le bonheur des amateurs de plats authentiques.